Jardins partagés: Une expérience qui marche!

Posté dans : Actualités, CoffreFort | 0

Un mercredi ensoleillé au coeur de la Cité Parc à Marcinelle. Couvert par le bruit de la tondeuse de Georges, un bénévole, et les cris des enfants, Faysal Abarkan de l’ASBL Formidable nous accueille au pied du bloc 6, dans le jardin partagé créé par l’ASBL.

«Formidable existe depuis 2014. Le jardin partagé, est né il y a un an et demi, via le projet Eté Solidaire. On a pu engager 14 jeunes pour monter un projet durable dans le quartier. Après un peu de nettoyage, ils ont créé les bacs de culture.» Depuis, le jardin est méconnaissable. «On a encore grandi, bien sûr. On a créé des petites allées autour des bacs pour qu’ils soient accessibles aux PMR. On a installé un petit espace couvert avec récupération d’eau de pluie. Le composteur se remplit. La décoration de récup’ s’installe. Et on a multiplié les variétés cultivées pour faire découvrir de plus en plus d’aliments aux jeunes.»
C’est en effet l’une des idées principales de ce jardin partagé: cultiver des plantes comestibles, des fruits et des légumes avec les jeunes et pour les jeunes. «Dès le départ, ce sont des jeunes qui ont installé le matériel. Depuis, ils en sont les gardiens et veillent sur les lieux. Et puis, il y a tous les gamins du coin qui débarquent chaque mercredi après-midi. On propose aussi aux écoles de venir avec leurs élèves. C’est un lieu de jeu où ils bossent un peu et apprennent plein de choses.»

De la culture de la terre à l’alimentation.

«C’est super important de leur faire découvrir d’où vient la nourriture qu’ils ont dans leur assiette, qu’il y a du travail derrière, mais que c’est aussi très beau. En multipliant les variétés dans le jardin, on peut également leur faire découvrir de nouveaux ingrédients qu’ils n’auraient jamais goutés autrement.» Et ce n’est pas Georges qui dira le contraire. A 82 ans, la cuisine a toujours été sa passion, jusqu’à être pâtissier chef au consulat d’Autriche. «Et pour bien cuisiner, il faut des bons ingrédients, idéalement en bio. C’est ce qu’on fait ici du sain, du naturel… et du très bon.» Du très bon que Georges vient surveiller et chérir dès qu’il en a le temps. Il a même appris pas mal de techniques à Faysal au démarrage du projet. «Ce jardin, c’est une aubaine et une chance pour les jeunes. Il y a les techniques de jardinage bien sûr: comment semer, arroser, comment réutiliser chaque déchet, chaque tonte, … Et puis, on leur apprend à surtout suivre leur intuition, à aimer les plantes et à les suivre!»

Et après?

Le projet est donc une réussite pour l ’ASBL Formidable et son équipe. Les liens avec le réseau Jacquady et La Sambrienne ont porté leur fruit, même s’ils pourraient être renforcés. Et les idées de développement ne manquent pas. «On imagine y installer un poulailler ou de nouvelles structures. On aimerait aussi accueillir plus d’écoles, pour des activités sur le jardin. Et comme une partie de notre récolte est distribuée aux personnes défavorisées, on espère bien entendu produire plus et mieux pour eux!» Le projet est donc bien lancé et Faysal espère maintenant faire profiter de son expérience au plus grand nombre. «Ceux qui souhaiteraient se lancer dans un jardin partagé? Qu’ils trouvent un lieu et un bon groupe! Il faut des gens motivés autour du projet, pas juste une ASBL. C’est du travail, bien sûr. Mais c’est aussi avec ce groupe que cela prend tout son sens quand on se retrouve autour d’un thé à la menthe qu’on a planté nous-même, par exemple.»

“Un exemple à suivre”

«Le jardin partagé de l’ASBL est un exemple à suivre», explique Hicham Imane, président du CA de La Sambrienne. «Au lancement du projet, certains disaient qu’un an après, ce serait un dépotoir. On voit aujourd’hui à quel point ils se trompaient. Les jeunes de l’ASBL et de la Cité Parc leur ont donné tort. Alors, bien sûr, je suis fier que La Sambrienne ait contribué à ce projet.» En effet, lors du projet Eté Solidaire qui a lancé le jardin partagé de la Cité Parc, c’est La Sambrienne qui a fourni le matériel de départ. «Aujourd’hui encore, on est bien entendu prêt à soutenir ce type d’initiatives encadrée par un groupe solide et investi pour nos locataires».

Et si vous vous lanciez?

Installation d’un jardin partagé du réseau JAQUADY sur un des sites de La Sambrienne

À l’initiative des habitants se situant sur le site de La Sambrienne de Montignies-sur-Sambre, à la rue de la Rivelaine, et en collaboration avec le réseau JAQUADY de Charleroi, un jardin partagé verra prochainement le jour près des blocs 51 et 53. Vous souhaitez cultiver, partager, bouger dans votre quartier ? Le réseau JAQUADY permet aux citoyens de mettre en place des jardins partagés au sein des quartiers en les soutenant de manière logistique (matériel de jardinage, graines, formations, etc.).

Avec le soutien de la Région wallonne, dans le Cadre du Plan de Cohésion Sociale et du Programme de la Politique des Grandes Ville.