Inscription

Pour un logement social

A vendre

Devenir propriétaire

Payer

Payer votre loyer

Documents

Envoyer / Demander

Housing First: La Sambrienne double son engagement

20 novembre 2019 - News

Rien que dans les logements de La Sambrienne, le projet Housing First a permis de sortir 20 personnes présentant des problèmes de santé mentale ou d’assuétudes de la rue en leur donnant accès à un logement social. Récemment, le Conseil d’Administration a confirmé son engagement dans ce projet, doublant le nombre de personnes pouvant être logées dans le cadre de ce projet.

En 2013, le Relais Social du Pays de Charleroi sollicitait La Sambrienne pour son projet Housing First. L’idée ? Sortir de la rue des personnes sans-abri les plus fragiles, ayant eu un long parcours de vie en rue et des problématiques de santé physique/mentale/assuétude. A contrario des parcours d’insertion complexes, avec beaucoup de conditions qui leur étaient réservés jusqu’ici, ce projet inverse la logique. Le logement est la première étape et on peut y accéder aux mêmes conditions que tout locataire : payer le loyer et respecter le contrat de bail.

La Sambrienne a donc, via un projet spécifique wallon à l’époque, une décision du Conseil d’Administration ensuite, accepté d’ouvrir huit logements sociaux à ce projet. En six ans, 20 personnes ont pu être relogées dans nos quartiers. Huit le sont encore, toujours accompagnées par l’équipe pluridisciplinaire du projet. Et plusieurs « anciens » d’Housing First se sont maintenant stabilisés dans leur logement, locataires de La Sambrienne parmi tant d’autres, payant leur loyer régulièrement et occupant leur logement sans souci.

« C’est un projet qui fonctionne », témoigne Maxime Felon, président du CA de La Sambrienne. « Ces ménages à qui personne ne faisaient confiance sont des locataires exemplaires de La Sambrienne, sans impayés. Le suivi fourni par l’équipe Housing First permet une réelle réinsertion. C’est un exemple magnifique de la force de l’accompagnement social et de l’impact de notre travail. »

Face à la demande, et rassuré par l’accompagnement de qualité fourni par le Relais Social, le Conseil d’Administration de La Sambrienne a donc décidé de persister et d’élargir encore le projet, en doublant sa participation. Ainsi, la « file active » de ménages accompagnés par Housing First et logés par La Sambrienne passe de 8 à 16 logements.

« Le projet carolo est souvent cité en exemple », explique M. Felon. « L’implication de La Sambrienne et l’expertise que nous y avons développé sont sollicitées par de nouveaux partenaires souhaitant rejoindre ce projet. Il était donc logique de s’engager plus en avant encore, au bénéfice de ce public si fragile. »

Bien entendu, les candidats accompagnés par le Relais Social doivent respecter les conditions d’accès à un logement public et seront attribués par le Comité d’Attribution, garant du respect de la réglementation wallonne et de l’égalité de traitement entre tous les candidats à un logement public. Notons enfin que ces 16 logements sont un tremplin et une mesure transitoire. La Sambrienne a en effet sollicité la Wallonie et son ministre de tutelle pour obtenir une dérogation à l’attribution de 24 logements, pour ce projet et pour une durée indéterminée.

  • Partager

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez informés de l’actualité de La Sambrienne en vous abonnant