Inscription

Pour un logement social

A vendre

Devenir propriétaire

Payer

Payer votre loyer

Documents

Envoyer / Demander

Des cours pour tous, au coeur du quartier Harmegnies

30 janvier 2020 - News

La Sambrienne a le plaisir de vous présenter aujourd’hui un projet social implanté au cœur d’un quartier en mutation : L’ASBL FADD Solidarité à Charleroi Nord. Dans ce quartier récemment rénové, l’association mène des cours de citoyenneté, de français langue étrangère et du soutien scolaire. Leurs projets sont variés et pourront probablement vous intéresser.

Le partenaire :

L’ASBL FADD Solidarité existe depuis 2009. Selon sa mission, elle « œuvre pour l’avènement d’un monde juste, où prévaudront l’inclusion sociale, l’émancipation, la participation de tous à la vie de la cité, une vie conforme à la dignité humaine, et surtout l’égalité entre hommes et femmes. »

Au cœur du quartier Harmegnies, dans deux locaux associatifs, l’équipe de l’association a trouvé un terrain idéal pour ses activités :

  • Cours d’alphabétisation et Français Langue Étrangère
    • Les cours sont organisés à raison de 9 heures par semaine, sur trois jours pour chaque groupe. Cette activité est subventionnée par la région wallonne, dans le cadre de l’initiative locale d’intégration.
  • Cours de citoyenneté
    • Ce sont des ateliers d’orientation citoyenne (AOC) et des formations à l’intégration citoyenne (FIC) subventionnés aussi dans le cadre de l’Initiative Locale d’Intégration.
  • Soutien scolaire et encadrement des jeunes primo arrivants
    • Des cours de remédiation après l’école deux fois par semaine, mais aussi une orientation vers les maisons de jeunes ou des activités sportives et culturelles, comme les bibliothèques ou animations diverses proposées par l’association.
  • Accompagnement et encadrement des familles dans leur recherche d’autonomisation
    • Cette activité vise à accompagner les familles défavorisées dans leur recherche d’insertion sociale et professionnelle : aide à la rédaction de CV, orientation vers les formations, interprétariat social, sensibilisation, création d’espace de citoyenneté.
  • Organisation d’activités pouvant favoriser la connaissance mutuelle
    • FADD est une association multiculturelle ce qui favorise la rencontre de personnes de cultures différentes et d’origines différentes.
  • Ateliers d’alphabétisation numérique
    • Pour amener le public à s’approprier des compétences basiques en Informatique, et partant l’autonomie en matière de recherche d’emploi sur Internet, capacité à passer le test théorique du permis de conduire, capacité à passer le test de langue, et enfin capacité d’accès aux réseaux sociaux, pour ainsi rompre avec l’exclusion sociale, et surtout réussir l’insertion économique et sociale.

En plus de pérenniser son action sur le terrain, ce local permettra à l’association d’envisager de nouveaux projets comme une école de devoir, pour répondre au besoin sans cesse grandissant de soutien scolaire ou des projets à vocation socioprofessionnelle.

Le quartier :

Elles sont parmi les immeubles les plus visibles à l’entrée de Charleroi. Les tours « Harmegnies sont l’un des visages de notre ville pour tout ceux qui arrivent par l’A54. Et depuis quelques mois, ce visage a bénéficié d’une belle opération de chirurgie esthétique : finies les tours aux performances énergétiques d’une autre époque, construites dans les années 70. En effet, les immeubles sis rue Caréna 5 et 7, rue de Lodelinsart 90-92 et 94-96, sont maintenant majoritairement bardés de leur nouvel habit, gris, moderne et métallique, dessiné par l’Association Momentanée PEC/CH.GERARD.

Mais plus qu’une simple opération esthétique, c’est bien ici un ambitieux chantier de rénovation énergétique, au bénéfice des locataires de La Sambrienne. Les 213 logements des immeubles ont fait l’objet de travaux énergétiques, de salubrité et sécurisation, financés par le programme PIVERT 2.

Ces travaux, estimés à près de 12.5 millions d’euros, ont été réalisés en site inoccupé et ont donc nécessité un travail important d’accompagnement au relogement des locataires. Deux ans ont ainsi été nécessaires pour répondre le mieux possible aux demandes des locataires.

  • Partager

Inscrivez-vous à notre newsletter

Restez informés de l’actualité de La Sambrienne en vous abonnant