Inscription

Pour un logement social

A vendre

Devenir propriétaire

Payer

Payer votre loyer

Documents

Envoyez vos documents

5E ELEMENT: « 40 millions pour un nouveau quartier à Charleroi Centre-Ville »

21 mars 2019 - News

Le projet a été exposé en primeur au MIPIM, le salon international de l’immobilier, à Cannes. Retour sur ses terres aujourd’hui pour l’équipe de La Sambrienne qui présente aux Carolos le 5e ELEMENT, leur nouveau quartier annoncé pour 2024. Au programme, 120 logements, 30 kots et des espaces de services.

« C’est avec une réelle fierté que l’on peut aujourd’hui vous dévoiler ce projet », annonce d’emblée Fabrice Jacqmin, directeur immobilier de La Sambrienne. « Notre société de logement de service public a en effet travaillé d’arrache pied pour raser le chancre de la Broucheterre et redynamiser cette porte d’entrée dans Charleroi. Nous sommes convaincus que ce projet, le 5e ELEMENT,  est la réponse à ce défi. »

Elaboré par l’association LAN / BLOW / BASE / PIRNAY / POLYTECH, c’est tout un nouveau quartier qui sortira de terre. « Les architectes parisiens de LAN, les carolos de BLOW et toute l’équipe gravitant autour du projet ont fait un travail remarquable. Ces bâtiments, à la pointe du design et des normes énergétiques, seront un emblème pour notre ville, et pour La Sambrienne. »

En effet, le projet prévoit sur les 2Ha22ca de la zone la construction de 7000m² de bureaux et services, aux normes NZEB (Nearly Zero Energy Building), « pour encore une fois s’affirmer en tant qu’exemple dans ce domaine. Et montrer que le secteur du logement public peut mener ces avancées. »

Bien entendu, ce projet comprend du logement public. Hicham Imane, président du CA explique : « Avec ce projet, La Sambrienne prend de l’ampleur et passe de la création de logements à la création de quartiers. Mais on reste dans notre métier. Le 5e ELEMENT comprendra 150 unités d’habitations. 40 d’entre elles seront destinées à la vente. 80 à la location à notre public. Et, c’est une nouveauté, le projet comprend aussi 30 logements pour étudiants. »

Le bourgmestre de Charleroi commente : « La reconversion du site participe clairement à la revitalisation de la Ville haute, avec ses logements publics dont on a bien besoin mais aussi, entre autres, avec ces premiers logements étudiants publics qui font entrer le projet en résonnance avec nos ambitions en matière de développement universitaire et de formation. Au-delà d’une bonne nouvelle pour tout le secteur du logement public, ainsi que pour tous les travailleurs, Charleroi se réjouit de l’arrivée, en centre-ville, d’une structure aussi essentielle à son développement social. C’est toujours avec un grand enthousiasme que l’on découvre les contours d’un projet tel que celui-ci. Après la démolition de l’ancien site de la Broucheterre, il y a quelques mois, la désignation de l’auteur de projet marque une nouvelle étape décisive vers l’installation du siège de la Sambrienne en centre-ville. »

De fait, le site accueillera aussi un nouveau siège social pour notre société. « On croit tellement à ce projet, que l’on a décidé d’en être », ajoute Fadel Azzouzi, directeur gérant. « Nous rassemblerons donc l’ensemble de nos équipes, actuellement réparties sur 4 implantations dans ce nouveau siège social. De quoi accueillir notre public au mieux et permettre à nos travailleurs des conditions de travail plus confortables et plus efficaces. De plus, nous seront aussi rapprochés d’autres services utiles. »

Le site accueillera aussi les locaux de l’AIS (Agence Immobilière Sociale), deux espaces de co-accueil organisés par la Ville et des espaces commerciaux.

Une perspective qui réjouit Laurence Leclercq, échevine en charge du Logement. « Avec ses 7.000 m² de bureaux et d’espaces de service, ce véritable « Pôle Logement Public » offrira aux citoyens un meilleur service, beaucoup plus accessible, mieux  coordonné et donc plus efficace. Le tout, au cœur des logements. Nous sommes donc ici dans une mixité exemplaire. Les logements étudiants seront mêlés aux unités destinées à la vente et aux différents publics de La Sambrienne, qu’il s’agisse de logement sociaux ou de logements moyens. Le tout parcouru par un réseau d’espaces verts ou communautaires important Ce projet remet l’humain au cœur du logement. »

Du chancre au quartier exemplaire, il faudra donc quelques années… et 40 millions d’euros. « La déconstruction a été terminée en 2018. La reconstruction commencera en 2021. Et le quartier sera vivant d’ici à 2024. C’est donc, avec ces bâtiments durables, un long chapitre de l’histoire de La Sambrienne qui s’entame », conclut Hicham Imane.

Résumé :

  • Quartier de la Broucheterre, rue de la Garenne, Charleroi Centre-Ville
  • Nom du projet : 5E ELEMENT
  • Désignation de l’auteur du projet : LAN / BLOW / BASE / PIRNAY / POLYTECH
  • Collaboration entre la Ville (foncier), La Sambrienne (immobilier), la Wallonie (financement) et l’association temporaire d’auteurs (expertise technique).
  • 150 logements:
    • 30 logements étudiants basse énergie à louer
    • 80 logements publics passifs à louer
    • 40 logements passifs destinés à la vente
  • 7000m² de bureaux NZEB :
    • Siège social de La Sambrienne
    • Bureaux de l’AIS Charleroi Logement
    • Deux espaces de co-accueil pour enfants de 0 à 3 ans
    • Commerces et associations
  • Planning :
    • 2018 : fin de la déconstruction
    • 2019 : désignation des auteurs
    • 2021 : début de la reconstruction
    • 2024 : fin des travaux
  • Budget : 40.000.000€
  • Superficie du site : 2Ha 22ca

© La Sambrienne / LAN (Local Architecture Network) Paris

 

  • Partager